Le 31 juillet, la fédération a diffusé un communiqué du Ministère des sports précisant que la présentation d’un certificat médical actualisé en fonction de la crise sanitaire n’est pas obligatoire.
Cette précision ne doit pas être interprétée comme une dispense de certificat : cela signifie seulement que la crise sanitaire ne justifie pas que certaines fédérations en fassent la demande systématique et créent une obligation qui n’existe pas dans le Code du Sport.

S’agissant de la discipline bowling, la réglementation fédérale prévoit que pour obtenir une licence sportive :

  • lors de la création, ou en cas de reprise après interruption (pas de licence 2019-2020), il faut présenter un certificat médical de moins d’un an,
  • puis le renouveler tous les 3 ans dans le cadre d’une pratique continue (art 2.1.1 A du règlement administratif).

Comme indiqué précédemment, vous trouverez ci-joint la liste des licencié(e)s francilien(ne)s de la discipline bowling pour lesquelles/lesquels cette échéance de renouvellement intervient cette année. Elles/ils doivent fournir un certificat de moins d’un an.

Pour les cas précités, le certificat doit être obligatoirement joint à la demande de création ou de renouvellement. Tout dossier incomplet sera systématiquement renvoyé au club.

Par ailleurs, il est également rappelé que pour participer à une compétition, il faut figurer sur la liste éditée quotidiennement par la fédération, sachant que le dossier papier doit avoir été préalablement validé par le secrétariat de la Ligue.
Nous invitons les dirigeants de club à faire le nécessaire en temps utile (c’est-à-dire au moins 2 semaines avant la compétition concernée) ; il sera strictement inutile de déranger le secrétariat la veille ou l’avant-veille de la compétition ou du tournoi : Mme Traineau est très serviable, mais pas équipée pour faire des miracles.