MERCI DE PRENDRE CONNAISSANCE DES INFORMATIONS SUIVANTES :

 

Si les bonnes relations entretenues entre la Ligue et les exploitants franciliens ont permis de ralentir le processus, nous sommes à notre tour touchés par la diminution du nombre de centres acceptant de recevoir des compétitions fédérales. Dans le même temps, le CNB essaie de relancer l’attractivité de la discipline en multipliant les compétitions, en particulier les phases dites « de proximité », dont l’organisation repose en totalité sur les Comités Départementaux, les districts (là où ils existent) et les Ligues Régionales.

A ce propos, je précise ou rappelle que l’Île de France comprend 8 départements et qu’un seul Comité Départemental (78) est actif en matière de compétitions fédérales. C’est donc la Ligue (ou plus précisément les  bénévoles qui la composent) qui a la charge d’organiser les phases locales pour les 7 autres.

Etant des sportifs, toujours actifs ou anciens, nous avons à cœur de travailler dans l’intérêt général, des joueuses/joueurs, des clubs et des centres. Mais l’intérêt général ne se traduit pas obligatoirement par la satisfaction de tous ; fatalement, nous sommes amenés à faire des choix et à prendre des décisions qui ne nous satisfont pas toujours pleinement, mais dont nous pensons qu’elles constituent un moindre mal.

Bref, tout ça pour cadrer les informations suivantes :

  • Cette année, 17 équipes sont inscrites chez les dames, ce qui nous oblige à reconsidérer l’affectation de la R2 : 17 équipes, ça ne rentre pas sur un 16 pistes, ce qui nécessite de mobiliser les 2 seuls 20 pistes sportifs qui restent dans la région, alors qu’ils sont également sollicités pour la R1 Hommes. Aussi, afin de privilégier l’intérêt sportif de la compétition, nous avons été amenés à transférer la 1ère journée de la R2 Dames à Thiais, en scindant les 9 parties en 2 séries (5 matchs le samedi matin et 4 le dimanche matin). Nous sommes conscients que faire deux fois le trajet et bloquer tout le week-end n’est pas une solution satisfaisante, mais c’était ça ou rien du tout.
    Je sais que vous vous en fichez éperdument, mais pour info, cela implique qu’une arbitre qui comptait profiter d’un week-end enfin libre, va aussi le passer faire l’aller-retour ; franchement, ça ne la fait pas rire non plus.
  • 9 parties, c’est 2 de plus que ce qui a été provisionné lors de l’inscription : les clubs des 9 équipes de R2 dames recevront prochainement un appel de fonds pour le lignage supplémentaire, soit 19,20 € par journée. Cela ne concernera que les 2e et 3e journées, le complément de la 1ère journée étant pris en charge par la Ligue, en compensation du désagrément occasionné.
  • Le centre de Thiais a bien voulu nous dépanner (qu’il en soit à nouveau remercié), alors qu’il reçoit déjà les R2 et R3 hommes. Nicolas ne pouvant pas être en haut et en bas en même temps, il faut décaler les horaires des hommes et des femmes pour cette 1ère journée : Les hommes (R2) commenceront à 8h30 samedi et les dames à 9h30 (respectivement 9h (R3) et 10h dimanche).
  • Des discussions sont encore en cours pour adapter les affectations des 2e et 3e journées.
  • Entre le nombre de pistes nécessaires et la disponibilité (ou l’indisponibilité) des centres aux dates des compétitions, il n’est pas toujours possible de diversifier les affectations autant que nous le souhaiterions -> Certaines poules du CDC seront amenées à jouer plusieurs fois (2) dans le même centre et il pourrait en être de même pour les différentes phases locales d’autres compétitions.
  • Par ailleurs, faute de centre disponible (hors CD78), le Challenge fédéral ne pourra pas être organisé dans la région cette année. Cela « libère » les dates prévues, à savoir les 21-22/03 (attention, c’est une journée Comités -> aucune compétition privée ne peut se positionner dessus), 25-26/04 et 27-28/06.

Je ne doute pas que certain(e)s d’entre vous aient de bien meilleures méthodes et des solutions plus intéressantes pour les joueuses/joueurs. Qu’elles/ils n’hésitent surtout pas à m’en faire part : bowcsr.idf@ffbsq.org.
Et bonne nouvelle pour les jeunes loups/louves aux dents longues qui en ont assez que la discipline soit gérée par des vieux : 2020 est une année élective.
Par contre, il faut que vous le sachiez : s’occuper de vous, ça demande du temps, de l’organisation, de l’énergie, un sens certain du travail en équipe et financièrement, ça ne rapporte rien ; voire même, ça coûte. Si vous n’êtes pas capable de vous contenter d’un sourire ou d’un clin d’œil pour tout remerciement, passez votre chemin : le bénévolat n’est pas fait pour vous.

 

Cette saison, ça va être tendu et compliqué côté organisation des compétitions, mais croyez-bien que nous faisons notre maximum, pour vous et pour la discipline.

Bonnes boules à tous et à toutes.

Christine Labarrière
CSR bowling.


PS : à propos de boules, les trous d’équilibrage devront avoir disparu d’ici le 1er août 2020. N’attendez pas le dernier moment pour vous rapprocher de votre perceur.