Il n’est pas possible de parler de la mémoire du bowling français sans faire appel à celle de Bernard Mora, inlassable globe-trotter qui, pendant des années, a sillonné les centres de bowling et autres salons de quilles pour nous régaler de ses photos et commentaires. Il est l’instigateur du bout de rétrospective qui suit, aimablement transmis par Georges Torok, que nous remercions de cette initiative.

Il manque des noms ; la Ligue compte sur votre aide pour combler ses lacunes. Merci d’avance.

Et si vous avez dans vos archives de quoi compléter cette rétrospective (ici) qui s’interrompt en 2006, nous sommes preneurs ; des photos, évidemment, mais aussi les noms des joueurs/joueuses… et le classement final.

 

Je profite de l’occasion pour rendre un hommage très francilien à Tonton Cheix, qui a tant fait pour le bowling sportif dans la région.
Merci à Francis Vatel, archéologue de pointe !


Aujourd’hui, l’équipe de France féminine, championne d’Europe en 1985 :

 

 


Dans la lignée de l’image ci-dessous, combien des joueuses et joueurs qui ont fait les beaux jours du bowling du Bois serez-vous capable d’identifier sur celle-ci ?

 

Indice du jour : Décidément partout, l’homme qui tient le micro est au centre du groupe de la photo d’en dessous.

 


J’ai toujours regretté que notre discipline manque de mémoire, ou tout au moins n’ait pas plus à cœur de valoriser son patrimoine sportif.

Il n’y a aucune nostalgie dans cette démarche, mais je viens de tomber sur un petit bout de ce patrimoine, qui en fera sourire certain(e)s et que je voulais partager avec vous, histoire de rappeler aux jeunes licenciés que parmi les anciens qu’ils croisent et parfois toisent, quelques uns ont un palmarès qu’eux-mêmes ne pourront même pas envisager d’approcher.

Voici donc une équipe de France masculine, dont je vous laisse le soin d’identifier les membres, avec une pensée pour ceux qui nous ont quittés et le souhait que ceux qui sont là puissent partager encore longtemps leur passion et leur expérience.

Indice : l’un d’entre eux est le seul bowler français nommé au Wall of fame de l’IBMA (International Bowling Media association).

 

ChL